Ma folie à moi

Je me souviens encore la tête de mon responsable hiérarchique lorsque je lu ai remis ma lettre de démission. Il a dit, je cite: « Mais Mademoiselle HOUNTONDJI qu’est ce qui vous arrive, vous êtes sûre de vouloir tout laisser tomber? ». Il a même été compréhensible lui. Mon père a levé la tête au ciel et a crié: Oh grands dieux….cette fille est folle! Puis il a dit, je t’aurais prévenu….

Lol et re-lol, maintenant quand j’y pense…mais il avait tort. J’ai rien laissé tomber puisque pour une fois, j’ai vraiment le sentiment d’exploiter au mieux mes connaissances « scolaires » et mon savoir-faire, tout en m’épanouissant dans un travail que j’AIME. Alors oui, traitez moi folle si vous voulez, mais je pense que j’aurais dû le faire depuis beaucoup plus longtemps.

Le freelance est une activité par essence précaire, on le sait tous, mais c’est pas une raison pour s’enfermer dans une carrière absurde où vous laissez faner vos innombrables potentialités.

Alors oui suivre sa passion, c’est un devoir pour toute personne qui aspire à la liberté et à l’épanouissement. Je sais que c’est pas facile (mais dites-moi qu’est ce qui est facile au final?). Là où on m’a dit: vous n’avez aucune expérience, vous êtes trop jeune, vous n’êtes pas assez prête pour ce type d’aventure….

Moi je souriais et je répondais: Oui et quoi? C’est ce que je veux faire de ma vie et j’assume mon choix.99de5e0d7f37dbadd23abae04107bd87c15891a6[1]Oui le freelance est une aventure, une équation dont on ne maîtrise pas toujours toutes les variables…Mais vous êtes sûr que vous ne venez pas de définir plutôt la vie? Bah oui regardez bien… 🙂

Bien sûr être freelance, c’est pas de tout repos comme on peut le penser. Non, NON.

C’est de la Discipline, c’est comme le disent les anglophones, je les adore 🙂 :   être Priority-focussed, self and well organised….

Alors à ceux qui pensent que nous dormons, que nous ne « foutons rien », lol à chacun son avis…N’essayez pas de convaincre un aveugle que le noir est une couleur (bah oui il vous dira que vous avez tort).  C’est bien plus facile de dire du mal de quelque chose qu’on ne connait pas, parce qu’on en a trop peur.

Pour ma part je peux vous dire que je ne regrette pas d’avoir fait ce choix, certes il y’a ces jours où vous avez juste envie de changer de métier, d’aller voir si l’herbe n’est pas verte ailleurs…Et oui, j’avoue que cela m’arrive quelques fois. Mais vous savez, c’est ça le problème des personnes intelligentes 🙂

Nous savons que nous pouvons tout nous permettre, que nous pouvons exceller dans tout ce que nous entreprenons, ou je sais. Excusez ma grosse cheville qui pointe 😉

Mais le plus important c’est de rester fidèle à nous-mêmes et de faire un métier qui nous passionne vraiment..